Meilleure gestion

250 euro de reste à vivre en moyenne pour 56 % des foyers français

250 euros.


C'est plus de la moitié des ménages français, précisément 56 %, qui vit avec 250 euros par mois (reste-à-vivre). 

C'est la somme qui reste pour vivre chaque mois une fois que toutes les dépenses fixes (loyer, énergie, alimentation...) sont payées. 

Cette donnée est la principale conclusion d'une enquête du Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) réalisée en novembre 2008. 

Selon ce 'baromètre social' (1000 personnes sondées) :

- 15% des sondés ont un reste à vivre négatif (ils dépensent plus qu'ils ne gagnent)
- 70 % des ménages pauvres pensent s'en sortir difficilement contre 32%,
- 61 % des sondés pauvres pensent que les remboursements de leur crédit constituent une charge importante dans leur budget (contre 43% de la population générale)

Malheureusement, depuis 2008, la situation n'a guère changée. Au contraire, la situation s'est aggravée. On assiste à un changement de comportement des ménages :

- 52% des ménages pauvres ont retardé ou voir annulé les dépenses importantes
- Une personne est dite 'pauvre' si elle a un revenu inférieur à 60% du revenu médian

En France, un individu peut être considéré comme pauvre quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 814 ou 977 euros (données 2011) selon la définition de la pauvreté utilisée (seuil à 50 % ou à 60 % du niveau de vie médian. Le revenu pris en compte est le revenu dit disponible ou 'restant-à-vivre', après impôts et prestations sociales.

Le seuil de pauvreté selon l'INSEE, 2011, publié en Octobre 2013 :


Seuils de pauvreté mensuels selon le type de ménage
Unité : euros

Seuil à 60 %Seuil à 50 %
Personnes seules977814
Familles monoparentales avec un enfant de moins de 14 ans1 2701 058
Familles monoparentales avec un enfant de 14 ans ou plus1 4661 221
Couples sans enfant1 4661 221
Couples avec un enfant de moins de 14 ans1 7591 465
Couples avec un enfant de 14 ans ou plus1 9541 628
Couples avec deux enfants de moins de 14 ans2 0521 709
Couples avec deux enfants, dont un de moins de 14 ans2 2471 872
Couples avec deux enfants de plus de 14 ans2 4432 035

Source : Insee - données 2011, France métropolitaine


Que faut-il retenir de cet article ?

- La situation économique et les indicateurs montrent que la situation est défavorable pour le ménage français
- vigilance particulière sur l'accumulation excessive de crédits de consommation
- Avoir au moins 400€ de restant à vivre par mois et par tête
- Si le restant à vivre est inférieur au seuil, il vaut mieux ne pas contracter de crédits, car sinon c'est le chemin tout droit vers un surendettement. Idéalement, il vaut mieux faire la chasse aux postes de dépenses inutiles (genre 6 mobiles dans un foyer), on ne meurt pas sans smartphone !
- Si le restant à vivre est important, penser à épargner

La gestion budget familial est très important, ainsi il vous est possible d'avoir un fichier de gestion du budget familial via ce blog. La personne qui est la plus à même de gérer son budget personnel et quotidien est vous. Pas besoin de logiciel de gestion de budget couteux, ici c'est gratuit.
Budget familial, gestion budget familial, 

Meilleure Gestion du Budget familial - Tous droits réservés - 2007- 2014